Stop à la chloro'crime ?

Même si le virus est une évidente réalité omniprésente, j’ai l’impression que pour certains cela semble être une fiction. Je ressens alors le devoir de partager un témoignage un peu plus personnel de faits et questionnements me touchant directement.

Cinq proches nous ont quittés, et tant d’autres de par le monde comme nous le savons tous. Je ne suis pas du genre à me prononcer sur ce genre de sujet n’étant pas scientifique mais j’en ai marre de cumuler un funèbre décompte ces mois-ci. C’est surement cela qui me fait sortir de mon habituel terrain d’écriture.

Alors quand certains me disent avec sourire que tout cela est presque finit. Je comprends le souhait. Mais il ne faut pas confondre désir avec réalité SVP ! Ce serait danger. Restons conscients. Le virus se balade encore. Déconfinement ne rime pas avec comme avant. SVP. Restons vigilants et solidaires pour se le rappeler.

Stop au funèbre décompte !

Suite à l’annonce de ce jour de la reprise des essais cliniques de l’usage de la chloroquine pour soigner les patients atteints de la Covid- 19, j’avoue me sentir plutôt inquiète et soucieuse de cette nouvelle.

Il y a plus de deux mois déjà, au tout début de notre période de confinement, je reçu une nouvelle qui fut teintée de choc, tant on ne s’y attend pas la première fois. Une amie nous quitta touchée par ce virus, puis deux, trois, quatre, cinq.. Et après cela devient une triste nouvelle « habitude » presque.

Les nouvelles de ce genre se répétèrent, jusque devenir un cauchemar plus possible et indigeste, frôlant l’insupportable au fur et à mesure du cumul. Donc pour une fois, j’ose me prononcer et diffuser des sujets peut être au coeur d’une actuelle polémique. Mais nous n’avons pas assez de recul et trop de cas ayant eu lien avec ce traitement ne résistèrent pas, que la confusion sur son usage plane totalement en ce moment.

Il peut être confus de constater cette prise de position yoyo par les professionnels de la santé sur ce traitement, entre : on essaie, puis on n’essaie plus, puis on essaie de nouveau. Il faut réaliser l’impact et le sentiment de confusion que cela peut générer sur ces réalités déjà bien particulières à digérer et accepter.

A partir de combien de cas peut-t-on tirer une conclusion scientifique ?

Avant que cela nous arrive de prêt, pour de vrai, à soi ou quelqu’un que l’on connait directement, cela peut sembler loin. Puis cela se teinte de trauma tant cela ancre cette réalité comme davantage réelle et foudroyante. Des gens de moins de 60 ans, en forme physique, dont l’un d’eux pour sur fut soigné avec ce fameux remède et … présenta un incident cardiaque fatale suite au traitement.. une fois.. deux fois.. Combien de fois faut-il pour que cela devienne confirmation scientifique ? Cela est du au virus ou au traitement..?

chloro.. en question © l.a.❊

Je n’en sais rien et nous ne le savons pas encore sinon l’ambivalence ne serait pas. Ce dont je peux témoigner c’est que cette personne était en Turquie.. une autre en Inde.. donc je me pose des questions sur ces amis, membres de la famille de par le monde qui nous quittèrent et ayant eu ce traitement.. mais je ne suis pas pour en déduire que cela est causé par le traitement ou le virus car nous n’avons pas clarté encore sur ce sujet donc je ne veux pas nourrir de polémiques sans sûreté des faits.

SVP si vous êtes scientifique, éclairez-nous.. rassurez-nous sur tout ce flou.. ou comme nous tous.. cela ne fait que confirmer que nous naviguons à vue.. (ce qui n’est pas rassurant donc j’évite de focus sur cet aspect). Bien sur, si tout cela était plus clair, on en serait pas là. Et au fond nous savons tout cela déjà. Il s’agit d’espoir de réponse surement en ces questionnements lancées comme au vent. Mais gardons espoir. Chaque jour de recherche est avancement apprentissage. Tentons de nous centrer sur cette approche.

Le doute n’est pas suffisant pour être vigilant ?

On peut estimer ce présent message inadéquat considérant le caractère non scientifique et je le conçois. Nous souhaitons tous le mieux pour tous et je ne suis pas avide de diffuser des ‘fake news’. Il s’agit d’un cumul que je trouve traumatisant à force et important de témoigner pourtant que c’est une réalité, que des gens ont eu ce traitement et ont eu un incident cardiaque ensuite (même si le lien n’est peut être pas direct et lié à cela).

Sur ce sujet, je souligne bien que je n’en sais rien. Mais que je souhaite partager que la réalité et le doute étant si fort que je pense qu’au fond j’aimerai qu’on évite de suivre de tester sur des gens car nous ne sommes pas des êtres interchangeables issus d’une grande série de production industrielle, mais des êtres humains vivants. Je suis peut être trop naïve, sensible ou utopiste de penser que l’on pourrait trouver un traitement sans tester sur des êtres vivants et à grande échelle.. ? Au fond je sais que cela n’est pas possible mais un souhait, un espoir..

Mais le fait que le doute soit n’est-t-il pas déjà en soi un indicateur de trop que .. risque réel puisse être ? donc dans le doute, n’est-t-il pas mieux d’être vigilant et éviter cela.. ?

Ceci n’est pas fiction mais réalités.

Je n’ai pas de solutions bien sur. Et bien sur que je souhaiterai que le monde ne soit pas ainsi pour le mieux de tous. Je m’excuse presque d’oser ce présent post. Et pourtant je ressens le besoin de partager que le virus est réel et que le doute sur l’impact de cette substance est bien réel aussi.

Tout cela semble évident. Et pourtant j’ai l’impression que quand j’annonce aux gens que je connais concrètement des gens ayant été touchés, certains semblent surpris que ce soit réel. Je comprends la difficulté d’y croire tant que l’on ne fut pas touchés de prêt ou ne connaissant personne ayant été touchés mais il s’agit bien de réalités.

Certains allant mieux oui, d’autres tragiquement nous quittèrent. On le sait tous et pourtant quand je l’annonce, j’ai l’impression d’annoncer une nouvelle étonnante pour certains. Donc je ressens ce devoir de transmettre ces faits de ce funèbre décompte du printemps 2020. Cette réalité n’est pas qu’une réalité qui concernent les autres et l’ailleurs mais une réalité présente avec laquelle nous devons apprendre à composer désormais.

Je comprends complètement qu’il puisse être dure parfois de se dire que cela soit réel. Ce message n’est en rien en jugement à cela mais en soutien que l’on passe pour beaucoup par toutes ces étapes humaines face à une telle situation inédite. Phase de rejet, impression que ce n’est pas possible réel (choc), peur, doute, puis viendra l’acceptation et la modalité de composer avec ces nouvelles habitudes de vigilance.

Unis, solidaires, tolérants. On tente tous le mieux pour tous

Je pense que j’exprime une petite saturation passagère à l’annonce de la récente nouvelle d’un autre proche qui nous quitta encore récemment. Mais j’ai un sincère respect pour tous les chercheurs, scientifiques et tout acteur de l’OMS qui dédient leur vie pour tous. Donc j’ai confiance en leur choix. Mais j’avoue aussi m’inquiéter par ces récentes ambivalences bien que comprenant bien sur la non-facilité pour eux de prendre les décisions en cette période considérant la situation.

Je ne souhaite pas prononcer un point de vue net car je pense que l’on ne peut pas vraiment si on est pas chercheur et pro du sujet. Je précise cela car je constate trop de jugements et conclusions hâtives qui circulent sur ce sujet et qui peut ne faire qu’alimenter confusion dont nous n’avons pas vraiment besoin je pense.

Même si la révolte peut nous traverser, elle est davantage en lien à nos propres peurs, vécus, deuils qui sont parfois pas facile et nous pouvons tous le concevoir. Donc évitons de déverser ces émotions en rejetant la faute sur qui quoi mais la priorité est de rester solidaires et respectueux conscients que cette situation est inédite pour tous.

Désolée de la teinte pas forcement très solaire de ce présent message. Je souhaite vraiment prudence et bien être pour tous, Prenez bien soin de vous et soyons indulgents car je conçois vraiment qu’il soit difficile parfois d’accepter que cela soit réel.

Prenez bien soin de vous 🙏💕

Partagez

Auteur·e

leylacrescente

Commentaires

Lagrenouille
Répondre

Merci pour cet article touchant et condoléances pour tes proches.

En ce qui concerne Raoult, son véritable argument a été celui de l'autorité mais aucune étude rigoureuse n'a été faite de sa part... je partage avec toi un article de Sciences et avenir qui fait le point sur la dernière étude du Lancet sur la Chloroquine...
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-et-chloroquine-l-etude-du-lancet-est-mise-en-doute-par-le-journal_144875

Bonne continuation.

l.a.❊
Répondre

Bonjour, je vous remercie pour votre attention portée au message et grand merci pour votre réponse si solidaire qui nous touche vraiment, profondément

Merci aussi pour le partage d'informations sérieuses et éclairantes sur ce sujet qui pouvait être bien déroutant et confus au premier abord. Merci.

Merci pour tout ce partage solidaire et ce relais de sérieuses informations qui est bien nécessaire et précieux en cette période. Je vous souhaite également une belle continuation et bonne santé surtout ✨ au plaisir de vous relire